Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner rubrique  desabonner rubrique
Eau Nature Biodiversité
 

Les pôles d’information régionaux

La DREAL contribue au déploiement de pôles d’information naturalistes.
 
 

Le pôle flore et habitats

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 14 février 2017

(Site Internet www.pifh.fr)

Initié dès 2006 par les volontés conjointes de la Région dans le cadre de sa politique en faveur du patrimoine naturel, de la Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (DREAL), et des huit Départements rhônalpins qui se sont associés à la démarche, le Pôle d’information flore-habitats (PIFH), animé par le CBN alpin et le CBN du Massif central, est aujourd’hui opérationnel.

Déclinaison régionale du Système d’information sur la nature et les paysages (SINP), il évolue sur la double dynamique d’un réseau en pleine expansion et d’une plateforme informatique. Il permet la diffusion de l’information sur la flore et les habitats, d’en améliorer l’échange entre naturalistes de la région, et s’inscrit dans le cadre législatif français et européen de partage de la connaissance environnementale.

Une Charte fixe les principes de fonctionnement du pôle, les valeurs partagées et les engagements de chacun.

Aujourd’hui, à travers une plateforme informatique, ce pôle constitue un portail unique d’accès à plus de 4,5 millions de données botaniques publiques couvrant le territoire rhônalpin, rassemblées par les deux CBN opérateurs. Cette mutualisation de données et de métadonnées botaniques, inexistante jusqu’à ce jour à l’échelon régional, permet dès lors de répondre aux enjeux de diffusion de la connaissance environnementale, et de renforcer le débat public sur des sujets associés à la biodiversité. Le moteur de recherche intégré à la plateforme permet d’accéder aux présentations des différentes espèces présentes en Rhône-Alpes et propose une lecture cartographique des données floristiques, du niveau régional (approche synthétique) au niveau cadastral (approche détaillée).

Actuellement, le déploiement sur le territoire de l’ex région Auvergne est à l’étude.

Le PIFH en chiffres

  • 4,5 millions de données botaniques accessibles sur la flore vasculaire.
  • 34 adhérents, principaux producteurs de données botaniques régionales, et 80 structures associées à la démarche, ayant vocation à intégrer le dispositif.
  • 1 animatrice chargée de la vie du pôle.
  • 5454 taxons (espèces et sous-espèces connues en Rhône-Alpes, dont 966 non indigènes).