Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Eau Nature Biodiversité

Evolution de l’abondance d’oiseaux communs

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 7 février 2019 (modifié le 8 février 2019)

Ces inventaires visent des oiseaux nicheurs généralistes et spécialistes des milieux agricoles, forestiers et bâtis en métropole. Les zones d’écoute sont largement réparties et abondamment échantillonnées dans le cadre du protocole de Suivi Temporel des Oiseaux Communs (STOC). Une diminution de l’abondance des espèces est le reflet d’une perturbation des habitats, qualitative ou quantitative, concernant par exemple les ressources, le dérangement, ou la disponibilité en sites de nidification.

Type d’indicateur : état
Également indicateur de l’Observatoire national de la biodiversité (ONB).

Source : Programme STOC (suivi temporel des oiseaux communs) du MNHN. Données LPO Auvergne-Rhône-Alpes, traitées selon cette méthodologie. Financement Etat-Région.
  (nouvelle fenetre)

source : LPO Auvergne-Rhône-Alpes- janvier 2019


Cette baisse que l’on constate également au niveau national est préoccupante, particulièrement pour les oiseaux de milieux agricoles avec une baisse de 19,5%, plus marquée en plaine, et pour les oiseaux des milieux bâtis avec une baisse de 14,6 %.
L’abondance des oiseaux des milieux forestiers est en revanche en hausse de 5,7 %, plus fortement semble-t-il dans les zones d’altitude supérieure à 500m. (Voir les graphiques dans la fiche PDF).

Consulter la fiche de l’indicateur au format PDF :

Pour en savoir plus, consulter la page dédiée de l’ONB et l’article de la LPO Auvergne-Rhône-Alpes.