Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner rubrique  desabonner rubrique
Eau Nature Biodiversité
 

Les indicateurs d’état

Ils correspondent aux marqueurs de la santé de la biodiversité (espèces, écosystèmes, aspects structurels et fonctionnels).

 
 
 

Evolution de l’abondance d’oiseaux communs

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 7 février 2019 (modifié le 10 juin 2020)

Ces inventaires visent des oiseaux nicheurs généralistes et spécialistes des milieux agricoles, forestiers et bâtis en métropole. Les zones d’écoute sont largement réparties et abondamment échantillonnées dans le cadre du protocole de Suivi Temporel des Oiseaux Communs (STOC). Une diminution de l’abondance des espèces est le reflet d’une perturbation des habitats, qualitative ou quantitative, concernant par exemple les ressources, le dérangement, ou la disponibilité en sites de nidification.

Type d’indicateur : état
Également indicateur de l’Observatoire national de la biodiversité (ONB).

Source : Programme STOC (suivi temporel des oiseaux communs) du MNHN. Données LPO Auvergne-Rhône-Alpes, traitées selon cette méthodologie. Financement Etat-Région.
  (nouvelle fenetre)

source : LPO Auvergne-Rhône-Alpes- janvier 2020


La baisse de l’abondance des oiseaux spécialistes de 8,3 % depuis 2002 dans notre région quand l’abondance des oiseaux généralistes augmente de 2%.
Cette baisse que l’on constate également au niveau national est préoccupante, particulièrement pour les oiseaux de milieux agricoles avec une baisse de 15,7 % et pour les oiseaux des milieux bâtis avec une baisse de 15,9 %.
L’abondance des oiseaux des milieux forestiers est en revanche en hausse de 3,6 %.

Consulter la fiche de l’indicateur au format PDF :

Pour en savoir plus, consulter la page dédiée de l’ONB et l’article de la LPO Auvergne-Rhône-Alpes.

Evolution des milieux naturels dans les secteurs de nature remarquable

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 18 mai 2018


La perte de milieux naturels se fait principalement au profit des zones urbaines et des terres arables.

Type d’indicateur : État
Également indicateur de l’ONB.

Source : Corin Land Cover (CLC), traitement UMS Patrinat (AFB-CNRS-MNHN).




Entre 1990 et 2012, les milieux naturels et semi-naturels des secteurs identifiés comme remarquables (ZNIEFF) en Auvergne-Rhône-Alpes ont perdu environ 5000 ha (0,15 % de la surface des ZNIEFF). Ce sont principalement les prairies qui ont été touchées par ces pertes.

Consulter la fiche de l’indicateur directement ci-dessous ou au format PDF :

Pour en savoir plus, voir la page de l’ONB dédiée à cet indicateur.