Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Développement Durable et Données

Bilan statistique DREAL Auvergne-Rhône-Alpes 2017

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 20 juin 2018

Construction- Le secteur confirme sa reprise

Dans le résidentiel, l’activité de construction se rapproche du haut niveau du début des années 2010 tandis que les ventes plafonnent. La construction de locaux continue à progresser. Le chiffre d’affaires de l’entretien-rénovation augmente. Avec des carnets de commandes en hausse modérée, les travaux publics voient leur activité repartir. La production de matériaux est supérieure à celle de 2016. La conjoncture profite néanmoins peu à l’emploi salarié de la construction, mais l’intérim et les créations d’entreprises progressent.

Transports- Un secteur d’activité bien orienté

Avec la reprise économique, la croissance des immatriculations de véhicules neufs s’accélère et elles atteignent un niveau élevé. Le trafic aérien connaît une année record en termes de passagers transportés. Le transport routier sur longues distances de marchandises sous pavillon français se redresse, fortement porté par les échanges intra-régionaux.

Énergie-climat - Des émissions de particules fines en baisse

En 2017, les températures sont de nouveau supérieures à la moyenne et la pluviométrie est faible. La qualité de l’air, dont l’amélioration est observée depuis plusieurs années, est meilleure en 2017 que lors des millésimes antérieurs. La production d’électricité solaire, éolienne et issue du biogaz progresse, mais à un rythme inférieur à celui du niveau national. La filière biométhane connaît une croissance particulièrement forte dans la région.

Ces articles sont extraits de l’édition 2017 du Bilan économique Auvergne-Rhône-Alpes de l’INSEE : « Une économie régionale dynamique en 2017 ». La DREAL participe comme chaque année à cette publication qui présente un état des lieux de la situation conjoncturelle régionale en s’appuyant sur plusieurs autres services de l’État comme la Direccte et la Draaf, ainsi que sur la CERCARA et la Banque de France. La publication est disponible sur le site de l’INSEE.