Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Eau Nature Biodiversité

Un guide pour l’identification des plantes dans les prairies fleuries engagées dans les mesures agri-environnementales et climatiques (MAEc)

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 6 décembre 2016 (modifié le 30 juillet 2018)

Dans le Massif central, plus des trois quarts du territoire agricole sont voués à l’élevage, ce qui fait de cette région la plus grande prairie d’Europe ! Au coeur de ce Massif central, l’Auvergne se caractérise par une trame « verte » d’une dimension et d’une diversité exceptionnelles.

À ce titre et dans le cadre du Projet agro-environnemental et climatique (PAEC) conduit par la Région Auvergne Rhône-Alpes, des mesures spécifiques (MAEC) ont été proposées aux exploitants pour favoriser le maintien de la diversité floristique prairiale tout en reconnaissant et en valorisant la pertinence des pratiques agricoles conduites. L’éligibilité à ces mesures est fondée sur la présence de plantes indicatrices qui certifient le bon état écologique de la prairie, regroupées en 35 catégories de plantes présentes en France.

En 2015, à la demande de la DREAL Auvergne (Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement), du Conseil régional d’Auvergne et de la DRAAF Auvergne (Direction régionale de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt), le Conservatoire botanique national du Massif central a réalisé cette brochure de 75 pages, richement illustrée et d’utilisation très simple, destinée à aider les animateurs, les opérateurs, les services de l’État et surtout les agriculteurs à reconnaître, parmi la liste nationale des 35 catégories de plantes, les fleurs présentes dans les prairies avant toute contractualisation de ces parcelles.



Télécharger le document :