Les informations locales

Plus de 300 établissements sont soumis à la directive IPPC 1 en Rhône-Alpes. La mise en œuvre depuis 10 ans des meilleures techniques disponibles sur ces sites identifiés comme responsables d’une grande partie des émissions industrielles en Rhône-Alpes montre des résultats notables.

Les installations en Auvergne-Rhône Alpes

Les installations relevant de la directive IPPC en Auvergne Rhône Alpes étaient au nombre de 436 au 31 décembre 2016, leur répartition départementale est indiquée dans le tableau suivant.

Département010307152639424369697374Total
DREAL 39 27 16 2 31 74 42 17 40 89 27 32 436

La liste de ces établissements est disponible sur le site national des installations classées.

Les résultats obtenus

Les graphiques ci-dessous montrent les progrès réalisés grâce à la mise en œuvre des meilleurs techniques disponibles (MTD) en Rhône-Alpes.

Réduction des émissions dans l'air des établissements IPPC entre 2000 et 2010

Les réductions obtenues sont de plus de 50% pour les oxydes de soufre et les poussières, de près de 40% pour les oxydes d’azote et de plus de 68% pour les Composés Organiques Volatiles.

Les réductions sont de plus de 50% pour la demande chimique en oxygène (DCO) et les matières en suspension (MES), d’environ 40% pour les phénols, de 90 % pour les hydrocarbures et le DCM et de près de 98% pour le chrome.

Notes et références

1directive IPPC 2008/1/CE relative à la prévention et à la réduction intégrées de la pollution

Partager la page