Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Eau Nature Biodiversité

Les captages prioritaires en Auvergne-Rhône-Alpes

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 20 février 2017 (modifié le 22 février 2017)

En Auvergne-Rhône-Alpes, dans le cadre des SDAGE 2010-2015, l’action des services départementaux, sous coordination des DREAL Auvergne et Rhône-Alpes a mené à la désignation d’un total 75 captages prioritaires (respectivement pour chaque région 19 et 56), dont 50 captages "Grenelle", sur la base de critères de qualité des eaux et de critères stratégiques. La grande majorité de ces captages prioritaires se situe dans le bassin Rhône-Méditerranée (52) et en moindre mesure dans le bassin Loire-Bretagne (23). Il est à noter que seuls 10 départements sur 12 sont concernés par cette problématique en région.

Ces captages s’alimentent principalement à partir de ressources souterraines à l’exception de quelques points situés dans le bassin Loire Bretagne correspondant à des ressources superficielles. Suite à l’abandon officiel de deux captages prioritaires dans le département de l’Ain, le nombre de captages prioritaires a finalement été ramené à 73.

Cette liste a été complétée dans le cadre de l’élaboration des SDAGE 2016-2021, par la sélection de 18 points supplémentaires dont 14 pour le bassin Rhône-Méditerranée, 2 pour le bassin Loire-Bretagne et 2 pour le bassin Adour Garonne.

Cette démarche de protection des captages a été intégrée dans le Plan Ecophyto 2018, pour les captages pollués par les pesticides.

Des études techniques ont été menées ou seront prochainement lancées pour les nouveaux captages, en concertation avec les acteurs locaux, pour les dix départements concernés en région. Ces études permettent de préciser les aires d’alimentation (lieu de tous les écoulements présumés arrivant au point de prélèvement d’eau) d’en qualifier les pressions agricoles et non agricoles locales. Ces diagnostics permettent de mieux connaître les vulnérabilités et modes de contamination subis par ces captages. Les programmes d’actions définissent des actions graduelles et adaptées aux objectifs d’amélioration de qualité des eaux des captages traités sur les zones de protection ciblées. Elles concernent le secteur agricole mais également non-agricole, dans le cadre d’un plan d’action plus large. La plupart du temps, des mesures agro-environnementales les complètent, voire en constituent l’ossature principale.


Carte des captages prioritaires en Auvergne-Rhône-Alpes

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Carte des captages prioritaires en Auvergne-Rhône-Alpes

Source : DRAAF Auvergne-Rhône-Alpes


Télécharger :