Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner rubrique  desabonner rubrique
Développement Durable et Données
 

Données sur l’observation du foncier

 
 
Evolution de l’artificialisation des sols au 1° janvier 2018
2 520 hectares artificialisés en 2018 en Auvergne-Rhône-Alpes(AuRA). Sur la période 2011-2016, AuRA est la deuxième région qui consomme le plus de foncier : 609m² sont artificialisés par nouvel habitant.70% des surfaces artificialisées est destiné au logement
 
Lancement du déploiement de la couche d’occupation des sols à grande échelle (OCSGE) en AuRA
Le Groupe de Travail régional sur le foncier qui s’est réuni le 27 janvier dernier a marqué le déploiement de la couche OCSGE en AuRA avec le lancement de la production sur un premier Département : le Rhône. La DGALN y a présenté le dispositif national de mesure de l’artificialisation dans lequel l’OCSGE occupe une place majeure en tant que référentiel de données socle. Il s’agit d’une base de données de nouvelle génération qui sollicite des modules d’Intelligence Artificielle (IA). Elle a été conçue pour apporter une réponse technique aux dispositions réglementaires de la loi « Climat&Résilience » concernant l’observation détaillée de l’artificialisation. Elle permettra le pilotage de la trajectoire vers le zéro artificialisation nette visé à horizon 2050. Sur la région, l’identification des cas d’usage se dérouleront tout au long du second semestre. Une première mesure de l’artificialisation des sols sur le département du Rhône sera expérimentée avant la fin d’année. La couverture nationale des données OCSGE sera atteinte fin 2024 et sera mise à jour tous les 3 ans.