Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Prévention des Risques

Séminaire "Démarches de réduction de la vulnérabilité aux inondations"

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 17 octobre 2018 (modifié le 18 octobre 2018)

En continuité avec la journée PAPI organisée en septembre 2017, la DREAL Auvergne-Rhône-Alpes a proposé le 16 octobre 2018 un séminaire "Démarches de réduction de la vulnérabilité aux inondations", à destination des services de l’État, des collectivités et des porteurs de projets PAPI, qui a réuni une soixantaine de participants.

Un enjeu majeur

La vulnérabilité des territoires aux inondations est un enjeu important dans la prévention des risques. Ceci est notamment rappelé dans la Stratégie Nationale de Gestion du Risque Inondation.
Par ailleurs, le cahier des charges PAPI 3 met l’accent sur la nécessité d’élaborer un programme d’actions équilibré entre les différents axes.

« Le programme d’actions doit être équilibré entre les différents axes et ne doit donc pas être constitué uniquement ou essentiellement d’un programme de travaux et d’aménagements hydrauliques. Le volet réduction de la vulnérabilité au sens large (axes 1 à 5) du programme doit être ambitieux et réaliste, après avoir exploré tout le champ du possible. »

La mise en œuvre des opérations de réduction de vulnérabilité est ainsi complémentaire des actions structurelles des axes 6 et 7. Cela permet notamment d’agir sur « les poches » d’enjeux où les opérations structurelles ne sont pas réalisables d’un point de vue technique et/ou économique.

Difficultés et objectifs

Les opérations de réduction de la vulnérabilité sont confrontées à plusieurs difficultés limitant ainsi l’efficacité des démarches. Parmi les principales on recense :

  • Difficulté de mobilisation des acteurs locaux et des maîtrises d’ouvrage (souvent privées) ;
  • Difficulté pour passer de la phase études à la phase travaux ;
  • Difficulté en termes de financement des travaux.

Les objectifs de cette journée axée sur les retours d’expériences étaient donc les suivants :

  • Mieux appréhender la mise en place d’un diagnostic global de la vulnérabilité d’un territoire ;
  • Identifier les facteurs de réussite pour passer de la phase études à la phase opérationnelle de réduction de la vulnérabilité ;
  • Anticiper les difficultés de mise en œuvre.

Présentations projetées au cours du séminaire

Ci-dessous, l’ensemble des documents disponibles en téléchargement :