Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Eau Nature Biodiversité

Liste rouge des oiseaux d’Auvergne

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 7 octobre 2016

La DREAL Auvergne – Rhône – Alpes publie la nouvelle liste rouge des oiseaux d’Auvergne. Cette liste évalue le degré de menace qui pèse sur 187 espèces d’oiseaux nicheurs et hivernants.

Fruit d’un important travail de concertation initié par la DREAL en 2015 avec le réseau de partenaires régionaux, les travaux ont été coordonnés par la LPO Auvergne [1].

La liste rouge, validée par le comité français de l’Union internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) et par le Conseil scientifique régional pour la protection de la nature Auvergne – Rhône - Alpes (CSRPN) révèle que 49 % des espèces présentes en Auvergne sont menacées auxquelles il convient d’ajouter 8 % d’espèces quasi-menacées.

Qu’est-ce qu’une liste rouge ?

Une liste rouge constitue l’inventaire le plus complet de l’état de conservation d’un groupe d’espèces à l’échelle d’un territoire donné (listes rouges mondiales, communautaires, nationales et régionales). Elle s’appuie sur une série de critères précis et reconnus internationalement afin d’évaluer le niveau de menace qui pèse sur les espèces.

Une liste rouge n’a aucune portée réglementaire. Son but principal est d’identifier les priorités de conservation, de fournir des bases cohérentes pour orienter les politiques et mobiliser l’attention de l’ensemble des acteurs sur l’urgence en termes d’actions de sensibilisation, d’études et de conservation.

Une espèce sur deux est menacée en Auvergne

Si la situation de l’avifaune demeure préoccupante en Auvergne, les causes sont multiples et parfois complexes. L’intensification des pratiques agricoles et sylvicoles dans certains territoires et la déprise dans d’autres sont deux raisons importantes à ce déclin. La destruction et la dégradation d’habitats naturels induites par l’urbanisation et la diminution des surfaces de zones humides contribuent également à ce déclin de même que les impacts locaux du changement climatique.

Un outil précieux pour analyser les enjeux en matière d’avifaune et orienter les politiques et projets

Si la moitié des espèces sont en déclin et sont considérées comme en danger critique d’extinction (Cigogne noire par exemple), en danger (Pie-grièche grise par exemple) ou vulnérable (Milan royal par exemple), d’autres comme le Hibou Grand-Duc ou l’Engoulevent d’Europe sont dans une situation non préoccupante en Auvergne.

Ces résultats permettront aux acteurs du territoire d’évaluer plus facilement les enjeux en matière d’avifaune et seront également utiles afin d’orienter les politiques de l’Etat et de ses partenaires dans la région pour la conservation et la connaissance des espèces.

Les listes rouges régionales alimentent notamment les inventaires régionaux (réseau ZNIEFF), la production d’indicateurs régionaux sur la biodiversité, l’action pour les espèces menacées (plans nationaux d’action nationaux et leurs déclinaisons régionales), l’élaboration de stratégies régionales (Stratégie de Création des Aires Protégées..) et l’application de la réglementation pour la préservation des espèces protégées.

Pour plus d’informations ou précisions :

Contacter ou saisir l'administration

Lire les conditions générales

Les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires.

 

A télécharger :

Tableau par catégories

[1LPO : ligue de protection des oiseaux