Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Eau Nature Biodiversité

Les zones naturelles d’intérêt écologique, faunistique et floristique (ZNIEFF)

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 31 janvier 2017 (modifié le 7 septembre 2020)

  L’inventaire continu des ZNIEFF

Lancé en 1982, l’inventaire des zones naturelles d’intérêt écologique, faunistique et floristique (ZNIEFF) a pour objectif d’identifier et de décrire des secteurs présentant de fortes capacités biologiques et un bon état de conservation.

Il existe deux types de ZNIEFF :

  • Les ZNIEFF de type I, qui sont des secteurs de grand intérêt écologique ;
  • Les ZNIEFF de type II, qui sont de grands ensembles naturels riches et peu modifiés.

Cet inventaire stabilisé est aujourd’hui un des éléments majeurs de la politique de connaissance et de protection du patrimoine naturel. Il doit être consulté dans le cadre de projets d’aménagement du territoire (documents d’urbanisme, schémas départementaux des carrières, création d’espaces protégés… ).

La DREAL Auvergne-Rhône-Alpes a la responsabilité technique et administrative de l’inventaire continu des ZNIEFF.

  Les espèces « déterminantes » des ZNIEFF

Les ZNIEFF sont justifiées par la présence d’espèces dites « déterminantes », c’est-à-dire des espèces suffisamment intéressantes pour montrer que le milieu naturel qui les héberge présente une valeur patrimoniale plus élevée que les autres milieux naturels environnants. Il s’agit des espèces qui sont rares, menacées ou pour lesquelles la région présente une responsabilité particulière.

La DREAL Auvergne-Rhône-Alpes a engagé des révisions des listes d’espèces déterminantes sur la période 2016-2019, par zones biogéographiques, c’est-à-dire par grands secteurs homogènes de la région (massif central, plaine rhodanienne, zone alpine et zone sous influence méditerranéenne).

Documents à télécharger :

  1. Listes d’espèces déterminantes des ZNIEFF en Auvergne-Rhône-Alpes (format ods - 3.5 Mo - 03/07/2020) , par groupes d’espèces et par zones biogéographiques
  2. Rapports d’étude sur la zone biogéographique continentale du Massif Central (format Zip - 46,2Mo - 30/01/2020)
  3. Rapports d’étude sur la partie Est de la zone biogéographique continentale (format zip - 20.5 Mo - 30/01/2020)
  4. Rapports d’étude sur la zone biogéographique alpine (format zip - 19.7 Mo - 30/01/2020)
  5. Rapports d’étude sur la zone biogéographique méditerranéenne (format zip - 24.8 Mo - 30/01/2020)

Tableau synthétique des espèces en fonction des zones :

Massif Central Plaine Alpine Méditerranéenne
Flore vasculaire Rapport 2017 (format pdf - 7.9 Mo - 31/01/2020) Annexes (format zip - 959.4 ko - 31/01/2020) Rapport novembre 2018 (format pdf - 2.2 Mo - 31/01/2020) Annexes (format zip - 3.8 Mo - 31/01/2020) Rapport octobre 2019 (format pdf - 7.1 Mo - 31/01/2020) Rapport 2019 (format pdf - 9 Mo - 31/01/2020) Annexes (format zip - 759.2 ko - 31/01/2020)
Bryoflore Rapport 2017 (format pdf - 4.2 Mo - 31/01/2020) Annexes (format zip - 639.9 ko - 31/01/2020) Rapport 2019 (format pdf - 3.5 Mo - 31/01/2020)
Amphibiens Rapport mai 2018 (format pdf - 1.9 Mo - 31/01/2020) Rapport (format pdf - 1.5 Mo - 31/01/2020) Rapport (format pdf - 3.2 Mo - 14/02/2020) Rapport (format pdf - 3.9 Mo - 14/02/2020)
Odonates Rapport juillet 2019 (format pdf - 3.1 Mo - 31/01/2020) Rapport mars 2018 (format pdf - 998.7 ko - 31/01/2020) Rapport (format pdf - 3.2 Mo - 14/02/2020) Rapport (format pdf - 3.9 Mo - 14/02/2020)
Orthoptères Rapport novembre 2018 (format pdf - 8.4 Mo - 31/01/2020) Rapport septembre 2019 (format pdf - 2.5 Mo - 31/01/2020) Rapport septembre 2019 (format pdf - 2.5 Mo - 31/01/2020) Rapport septembre 2019 (format pdf - 2.5 Mo - 31/01/2020)
Rhopalocères Rapport novembre 2018 (format pdf - 6.7 Mo - 31/01/2020) Rapport novembre 2019 (format pdf - 10.5 Mo - 31/01/2020) Rapport novembre 2019 (format pdf - 10.5 Mo - 31/01/2020) Rapport novembre 2019 (format pdf - 10.5 Mo - 31/01/2020)
Chiroptères Rapport 2017 (format pdf - 1.7 Mo - 31/01/2020) Rapport (format pdf - 1.5 Mo - 31/01/2020) Rapport (format pdf - 3.2 Mo - 14/02/2020) Rapport (format pdf - 3.9 Mo - 14/02/2020)
Mammifères Rapport 2017 (format pdf - 1.7 Mo - 31/01/2020) Rapport (format pdf - 1.5 Mo - 31/01/2020) Rapport (format pdf - 3.2 Mo - 14/02/2020) Rapport (format pdf - 3.9 Mo - 14/02/2020)
Oiseaux Rapport (format pdf - 3.3 Mo - 31/01/2020) Rapport (format pdf - 1.5 Mo - 31/01/2020) Rapport (format pdf - 3.2 Mo - 14/02/2020) Rapport (format pdf - 3.9 Mo - 14/02/2020)
Reptiles Rapport (format pdf - 1.5 Mo - 31/01/2020) Rapport (format pdf - 3.2 Mo - 14/02/2020) Rapport (format pdf - 3.9 Mo - 14/02/2020)

  La mise à jour en continu de l’inventaire des ZNIEFF

La DREAL Auvergne-Rhône-Alpes est chargée de mettre à jour en continu les données d’occurrence d’espèces des ZNIEFF, notamment à partir de données fournies par des partenaires comme les associations de protection de la nature et de prospections de terrain réalisées sur des ZNIEFF sans données postérieures à 2001.

Pour ces inventaires, la DREAL a confié au conservatoire des espaces naturels (CEN) d’Auvergne une mission d’animation qui consiste à organiser cette acquisition des connaissances, gérer les données et compléter le dispositif de communication existant. Pour la flore, la DREAL s’appuie sur les conservatoires botaniques nationaux (CBN) alpin et du massif central.

La DREAL ajoute enfin les informations nécessaires à la bonne connaissance de l’inventaire des ZNIEFF, en s’assurant de leur solidité scientifique, à l’inventaire national du patrimoine naturel, qui met à disposition les données sur les ZNIEFF au niveau national.

Document à télécharger : Rapport des prospections de libellules sur la plaine rhodanienne (format pdf - 403.9 ko - 10/06/2020)

  Des chiffres-clés sur l’inventaire continu des ZNIEFF en Auvergne-Rhône-Alpes

La région Auvergne-Rhône-Alpes compte actuellement 3 520 ZNIEFF, dont 3 313 ZNIEFF de type I et 207 ZNIEFF de type II.

Les ZNIEFF de type I et de type II en Auvergne-Rhône-Alpes couvrent plus de la moitié de la superficie du territoire régional (51,5 %) et représentent pratiquement un quart des ZNIEFF de France métropolitaine.

Liens utiles :
Inventaire National du Patrimoine Naturel (INPN) :

CEN Auvergne :

  Naturalistes de terrain : participez à l’inventaire continu des ZNIEFF !

La DREAL renouvelle la démarche participative engagée en 2019 auprès des naturalistes de terrain, pour contribuer à la mise à jour de l’inventaire des ZNIEFF

La DREAL Auvergne-Rhône-Alpes a engagé un travail d’actualisation de l’inventaire des zones naturelles d’intérêt écologique, faunistique et floristique (ZNIEFF), avec notamment la révision des listes d’espèces déterminantes des ZNIEFF et la réalisation de prospections.

En 2019, la DREAL a mis en place, avec l’appui du CEN Auvergne, une démarche participative destinée aux naturalistes. Ce projet est reconduit en 2020, sur 1.584 ZNIEFF de type 1 nécessitant une mise à jour des données d’occurrence d’espèces déterminantes. Les deux différences par rapport à la démarche 2019 sont :
• qu’aucun groupe d’espèces n’est identifié a priori sur ces ZNIEFF comme nécessitant une mise à jour particulière : toutes les données supplémentaires seront utiles pour justifier nos ZNIEFF !
• que toute la région Auvergne-Rhône-Alpes est concernée, c’est-à-dire que les zones biogéographiques alpine et méditerranéenne font désormais partie du projet.

Naturalistes de terrain, nous comptons donc sur vous pour prospecter les ZNIEFF sur lesquelles nous ne disposons pas de données récentes ! Vous pouvez utiliser votre outil de saisie habituel pour cela.

Pour plus d’informations sur cette démarche vous pouvez consulter :

Pourquoi contribuer ?

L’inventaire ZNIEFF est utilisé comme une alerte sur un milieu naturel intéressant, notamment dans le cadre de projets d’aménagement, et comme un indicateur de l’état de santé des espaces naturels de la région. Sa mise à jour a donc un impact direct sur la protection des espaces concernés.
Si vous disposez des compétences nécessaires pour identifier des espèces déterminantes dans une ZNIEFF, le partage de cette information rendue publique à l’échelle de la ZNIEFF permettra une meilleure prise en compte des enjeux.

Lien utile : site du CEN Auvergne

  Etude du CEREMA sur l’artificialisation des ZNIEFF

Le CEREMA a réalisé pour la DREAL une étude sur les dynamiques d’artificialisation dans les zones naturelles d’intérêt écologique, floristique et faunistique (ZNIEFF). Il s’agit des espaces naturels les plus intéressants en termes de biodiversité, qui couvrent 17% de la région (pour les ZNIEFF de type 1). Ce statut de ZNIEFF ne confère aucune protection réglementaire. Les données de présence d’espèces sur chaque zone sont mises à la disposition du public, ainsi que des porteurs de projet et des collectivités locales qui doivent prendre en compte ces informations.

Sur les 3317 ZNIEFF de type 1 de la région Auvergne-Rhône-Alpes, 2532 n’ont fait l’objet d’aucune construction et 785 ont subi une dynamique d’artificialisation des sols (soit environ 1/4 des ZNIEFF). Cette dynamique est notamment plus marquée pour 307 ZNIEFF (avec plus de 5 bâtiments construits en une densité de bâtiments à l’hectate supérieure à 0,1). Ces ZNIEFF concernées sont principalement des zones humides et des coteaux secs. La dynamique d’artificialisation est nettement moindre dans les ZNIEFF qu’en moyenne au niveau régional.

Une analyse quantitative d’un échantillon de schémas de cohérence territoriaux (SCoT) et de plans locaux d’urbanisme (PLU) montre que les ZNIEFF sont globalement protégées d’un développement notable de l’urbanisation, mais pas de constructions ou aménagements ponctuels.

Pour en savoir plus consultez la plaquette de présentation de l’étude en 4 pages (format pdf - 3.2 Mo - 11/08/2020) , le diaporama de l’étude (format pdf - 3 Mo - 21/01/2020) et rendez-vous sur le site du CEREMA.