Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Climat Air Énergie

Évaluation du plan de protection de l’atmosphère de l’agglomération clermontoise

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 2 novembre 2020

Le comité de pilotage du plan de protection de l’atmosphère (PPA) de l’agglomération clermontoise s’est réuni le 22 septembre 2020 dans les locaux de la préfecture du Puy-de-Dôme. Il avait notamment pour objet de partager avec les acteurs du territoire les résultats de l’évaluation de ce PPA, cinq ans après son adoption.

Cette évaluation a montré une amélioration globale de la qualité de l’air entre 2014 et 2019 avec notamment le respect des valeurs limites réglementaires pour le dioxyde d’azote aux stations de surveillance et une réduction de l’exposition moyenne des populations à la pollution. Elle est également venue confirmer l’absence, sur le périmètre du plan de protection de l’atmosphère, de personnes exposées à des dépassements réglementaires pour les particules.

Malgré ces constats encourageants, il est également ressorti de cette évaluation qu’/que :

  • les niveaux de pollution limites prescrits par la réglementation pour le dioxyde d’azote sont toujours dépassés en certaines parties du territoire situées à proximité immédiate des axes routiers (modélisation hors stations de surveillance) ;
  • une partie de la population du territoire du PPA, résidant en grande majorité dans la métropole clermontoise, est toujours exposée à des niveaux supérieurs aux valeurs recommandées par l’organisation mondiale de la santé.

Il convient par conséquent d’amplifier les efforts déployés en faveur de la qualité de l’air. À cet effet, le préfet du Puy-de-Dôme, lors de ce comité de pilotage, a acté, avec l’accord des parties prenantes présentes, la nécessité d’engager collectivement la mise en révision du PPA.

Cette révision nécessitera un travail important tout au long de l’année 2021 pour définir le périmètre du futur plan, analyser l’exposition des populations aux différents polluants, recenser les sources d’émissions et établir le plan d’actions qui fera l’objet d’une large consultation (membres du CODERST, organes délibérants des communes, des établissements publics de coopération intercommunale, des départements et des régions dont le territoire est inclus en tout ou partie dans ce périmètre, enquête public) en vue d’une approbation au 3e trimestre 2022.

Dans l’attente, vous pouvez consulter les rapports d’évaluation du PPA.