Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Infrastructures routières

Comprendre le projet

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 19 octobre 2016

Le projet de déviation de Sansac-de-Marmiesse et de raccordement au contournement sud d’Aurillac par la RN 122, d’une longueur de 13 km, a été déclaré d’utilité publique le 5 avril 2013.

La route nationale 122 (RN122)

La RN 122 relie Massiac depuis l’A75 dans le Cantal (15) à Figeac dans le Lot (46) sur une longueur de 143 km, dont 127 sont situés sur le territoire cantalien selon une diagonale nord-est - sud-ouest. Elle constitue l’essentiel d’un itinéraire qui relie les autoroutes A 20 et A 75 à travers la partie la plus montagneuse du Massif Central via Figeac, Aurillac et le col du Lioran. A l’ouest de Figeac, elle est reliée à l’A 20 au niveau de Labastide-Murat (46) par un itinéraire départemental (RD 802) récemment aménagé par le Département du Lot.

RN122 - Cliquer sur l'image pour l'agrandir en grand format (nouvelle fenêtre)
RN122 - Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Les caractéristiques du projet

Il présente 10 km de tracé neuf et 3 km de reprise de voies existantes, sous forme d’une route bidirectionnelle à 2 voies de 3,50 m de large, avec des échanges à niveau (giratoires et carrefour en T).

Plan synoptique du projet - Cliquer sur l'image pour l'agrandir en grand format (nouvelle fenêtre)
Plan synoptique du projet - Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Sur la partie est jusqu’à l’échangeur du Garric, l’opération consiste à réaménager l’avenue du Garric et la RD920 sur une longueur de 3 km.

L’avenue du Garric

La section neuve débute à l’échangeur du Garric. Le tracé contourne la ZAC de Tronquières, croise l’actuelle RN122 au niveau de la Sablière pour suivre ensuite en parallèle, vers l’ouest, la voie ferrée. Il traverse ensuite, en s’inclinant vers le sud, la forêt de Branviel et contourne Sansac-de-Marmiesse par le nord pour se reconnecter à la section existante de la RN122 à l’ouest de Sansac-de-Marmiesse, juste avant le franchissement de la Cère au niveau du Pas du Laurent.

Esquisse paysagère du projet au niveau du Pas du Laurent

Sur l’intégralité de la section en tracé neuf, la RN122 aura le statut de déviation d’agglomération, ce qui implique que les propriétés riveraines n’auront pas d’accès direct sur la nouvelle infrastructure. Les accès à la nouvelle RN122 se feront au niveau des points d’échanges aménagés. Le projet comprend donc les aménagements complémentaires nécessaires à la desserte des parcelles.

Le coût à terminaison du projet s’élève à 54,6 M€.

Les objectifs

Le projet a pour objectifs :

  • de sécuriser les déplacements locaux et de transit, en évitant les zones agglomérées et le secteur sinueux de Bargues, et en limitant aux points d’échanges les accès à la RN122 ;
  • d’améliorer la desserte du secteur sud d’Aurillac, notamment l’accès aux zones d’activités existantes et à venir, en séparant les flux de transit et de desserte locale ;
  • d’améliorer les liaisons routières entre l’agglomération aurillacoise et le sud-ouest du département du Cantal ;
  • de fiabiliser les temps de parcours, notamment dans la traversée d’Aurillac ;
  • d’améliorer le cadre de vie des riverains de l’actuelle RN122, notamment dans le bourg de Sansac-de-Marmiesse.

Documents à télécharger