Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Développement Durable et Données
 

Logement & Construction

 
 
En 2021, la construction de logements est en hausse et dépasse les niveaux de 2019. Ce n’est pas le cas de la promotion immobilière, les ventes n’ayant pas tout à fait retrouvé leur volume d’avant la crise. La construction de locaux stagne. L’entretien-rénovation du Bâtiment connaît un regain d’activité, tandis que les carnets de commandes des travaux publics sont atones. L’emploi salarié de la construction progresse encore, l’intérim est très dynamique. Enfin, dans le secteur de la construction, la création d’entreprises hors micro-entrepreneurs augmente.
 
En année glissante, les réservations des appartements augmentent alors que celles des maisons diminuent. Dans le même temps, le prix moyen au mètre carré des appartements vendus continue d’augmenter, tout comme le prix moyen des maisons individuelles. Les réservations de l’ensemble des logements de ce premier trimestre sont plus élevées que celles de 2019 à la même date.
 
Dans le secteur résidentiel, les autorisations de construire sont très dynamiques. La croissance est un peu plus modeste pour les mises en chantier. Cette conjoncture dynamique concerne aussi les locaux non résidentiels. Cependant, les situations sont très contrastées suivant les territoires.
 
Un marché tiré vers le haut. En région Auvergne-Rhône-Alpes comme à l’échelle nationale, le marché des logements neufs repart à la hausse, avec des réservations et des mises en vente qui augmentent fortement. Cependant, les ventes de logements collectifs sont beaucoup plus dynamiques que celles des maisons. Le prix des appartements neufs continue d’augmenter comme celui des maisons.
 
Dans le secteur résidentiel, les autorisations de construire comme les mises en chantier sont orientées à la hausse. Cette conjoncture dynamique concerne aussi les locaux non résidentiels. Cependant, les situations sont très contrastées suivant les territoires.
 
Au 1er janvier 2021, le parc social compte 585 300 logements en Auvergne-Rhône-Alpes. Le parc progresse de 1,5 % en un an, une progression supérieure à la France métropolitaine (+1 %). En 2020, 9 460 logements sociaux ont été mis en service dans la région, dont 87 % étaient neufs. Au 1er janvier 2021, 3,2 % des logements sont vacants, un taux en augmentation par rapport à 2020. La mobilité est en recul.