Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Actualités

Revivez en direct la crue de l’Allier de septembre 1866

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 23 septembre 2016
À l’occasion du 150 ème anniversaire de la crue de 1866 sur le bassin de la Loire, revivez « en direct » avec les prévisions du Service de Prévisions des Crues Allier de la DREAL, la crue historique de 1866 sur l’Allier et ses affluents via le site Vigicrues.

À l’occasion de la commémoration du 150ème anniversaire de cette crue, la DREAL Auvergne-Rhône-Alpes, via son Service de Prévision des Crues sur l’Allier, a préparé avec les services centraux du ministère en charge de l’environnement, les éléments permettant de présenter quotidiennement les informations qui seraient publiées aujourd’hui à destination du public sur Vigicrues (http://www.vigicrues.gouv.fr/) pour un tel événement.

Ainsi, du 23 septembre au 30 septembre 2016, le site dédié www.vigicrues.ecole.developpement-durable.gouv.fr sera alimenté de bulletins fictifs de prévisions pour tout le bassin de l’Allier comme le serait aujourd’hui le site Vigicrues. Les graphiques représentant les hauteurs d’eau et le débit des rivières de l’essentiel des points de mesures seront également disponibles. La vigilance concernera pour chaque bulletin tout le secteur surveillé par le SPC Allier, à savoir les rivières Allier, Alagnon, Sioule et Dore. Ce site sera accessible pendant toute la durée de la commémoration.

Un bulletin de vigilance fictif est ainsi prévu quotidiennement à 10H00 du vendredi 23/09 au vendredi 30/09. De plus, le vendredi 23/09 et le samedi 24/09 un bulletin pour 16H00 est également prévu compte-tenu de la rapidité de l’évolution de la crue sur l’amont de ces rivières.

  Le déroulement de la crue de septembre 1866 sur le bassin de l’Allier

Découvrez le déroulement de la crue jour après jour, ainsi que les bulletins de prévisions fictifs.

La crue de septembre 1866 a été la plus forte, la plus violente sur l’ensemble de l’Allier et celle qui a causé le plus de dommages après celle de 1790 et jusqu’à nos jours.

Elle était généralisée à l’ensemble du cours d’eau et de ses principaux affluents Alagnon, Sioule et Dore.

Il s’agit d’une crue mixte, d’origine cévenole provoquée par une pluie diluvienne accompagnée d’orages violents avec des quantités d’eau impressionnantes (près de 260mm à Langeac, soit 25 % du total annuel) puis renforcée par un épisode océanique marqué sur le bassin intermédiaire. L’ampleur du phénomène météorologique et son emprise spatiale dépasse le périmètre du massif central.

Après des mois d’août et de septembre très arrosés, les sols sont saturés d’eau et le ruissellement s’en trouve autant facilité.

Les dégâts sont considérables avec plusieurs centaines de maisons démolies ou inondées et des ponts détruits sur tout le linéaire : Monistrol sur Loire, Langeac, Lamothe, Auzon, Coudes, Vichy Bellerive, Varennes sur Allier, Le Veurdre.

Les routes et voies ferrées sont également inondées, voire endommagées ou coupées.

La crue occasionne aussi des préjudices aux terrains agricoles et aux récoltes. Il en découlera des reprises de graves famines comme en 1846 et 1856.

  L’enjeu d’entretenir la culture du risque

Alors que les inondations de juin 2016 sur les bassins de la Loire et de la Seine ont rappelé que 1 Français sur 4 et 1 emploi sur 3 sont aujourd’hui potentiellement exposés aux risques d’inondation, cette commémoration est l’occasion d’entretenir la mémoire du risque auprès des populations et de sensibiliser chacun aux gestes et comportements en cas d’inondation.

En effet, la prévention des risques relève d’une compétence partagée impliquant les services de l’État, les collectivités locales et le citoyen.

Dans ce triptyque, le citoyen doit rester le premier acteur de sa sécurité et de celle de ses proches en se tenant informé des risques auxquels il peut être exposé et en adoptant les comportements adaptés.

Pour en savoir plus sur la prévention des risques et les comportements à adopter, consulter :

  Les sites utiles

Toute l’année, pour se tenir informés du risque de crues

Vigicrues

Le site vigicrues.gouv.fr constitue le système central d’information sur le risque de crues. Il permet de diffuser directement cette information, qui est aussi relayée par Météo France, dans le cadre de la vigilance météorologique. La vigilance « crues » permet de prévenir les autorités et le public qu’il existe un risque de crues dans les 24 heures à venir, plus ou moins important selon la couleur de vigilance.
Deux fois par jour sont publiés une carte et un bulletin rendant compte de la situation de vigilance « crues », à partir des données transmises par les 20 services de prévision des crues. En période de crues, quand la situation l’exige, les informations sont réactualisées plus souvent.

Logo Vigicrues  (nouvelle fenetre)

Pour en savoir plus sur les crues de l’Allier

Vue de l'Allier à Brassac les Mines lors de la crue de décembre 2003  en grand format (nouvelle fenêtre)
Vue de l’Allier à Brassac les Mines lors de la crue de décembre 2003
DREAL / Héli Volcan

Le livret « Parlons des crues de la rivière Allier » édité par la Fédération Régionale de la Région Auvergne pour la Nature et l’Environnement en 2015. (source : site de la FRANE).

Ce livret, réalisé avec la contribution de la DREAL dans le cadre du Plan Loire Grandeur Nature décrit le fonctionnement de l’Allier et de ses crues, retrace quelques grandes crues (dont celle de septembre 1866), aborde l’influence de l’Homme sur les crues et le bénéfice de celles-ci.

Pour en savoir plus sur la commémoration à l’échelle du bassin de la Loire