Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Infrastructures routières

Présentation du projet

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 10 mai 2019

  L’opération de contournement nord-ouest

Le projet de contournement nord-ouest de Vichy est la dernière phase du programme de desserte de l’agglomération de Vichy, ensemble d’opérations visant à l’amélioration de la desserte de Vichy en la reliant au réseau structurant.

Long de 12 km et doté d’une voie de circulation par sens, ce contournement permettra de relier l’A719 au sud, au niveau d’Espinasse-Vozelle, à la N209 au nord, à Creuzier-le-Neuf. Le contournement nord-ouest de Vichy, qui vient en continuité du contournement sud-ouest et de l’A719, est un enjeu majeur pour l’agglomération vichyssoise dont les voiries locales subissent une hausse globale de trafic de transit. Ce projet, dont le montant total s’élève à 70 millions d’euros TTC (valeur 2017), devrait être mis en service en 2025.

Le projet de contournement se décompose en deux secteurs

• Entre l’A719 et la RD67 : Création d’un nouvel axe de circulation, d’une longueur de 6,5 km, à une voie par sens entre l’extrémité de l’A719 et le giratoire de « la Goutte », à l’intersection des RD6 et RD67 à Saint-Rémy-en-Rollat.

• Aménagement et homogénéisation de la RD67, sur une longueur de 5,5 km avec le nouvel axe créé, entre le giratoire de « la Goutte » et le carrefour giratoire de Creuzier-le-Neuf sur la RN209.

Le projet de contournement vise trois objectifs principaux

• Finaliser la desserte de l’agglomération de Vichy
Après la mise en service de l’A719 et du contournement sud-ouest de Vichy, le contournement nord-ouest de Vichy finalisera une meilleure répartition des déplacements internes à l’agglomération, dont les trajets domicile-travail.

• Délester du trafic de transit la partie urbaine de la RD6
Le contournement nord-ouest de Vichy a également pour but de déplacer les circulations de transit hors du cœur d’agglomération. Une part importante du trafic actuel de la RD 6 sera reportée vers le tracé neuf, entre l’A719 et le giratoire de la Goutte. Déchargée du trafic de transit, la RD6 pourra retrouver une vocation urbaine.

• Renforcer l’attractivité
Le contournement nord-ouest de Vichy participe activement au développement de l’agglomération en rapprochant les espaces urbanisés. Il s’inscrit dans la stratégie d’attractivité économique du territoire en assurant notamment la desserte du futur site de Montpertuis (ex-site Manurhin) et une connexion vers les zones d’activités du Davayat, des Ancises et de Vichy Rhue.

(cliquer sur l’image pour l’agrandir)

Entre l’A719 et la RD67 : Création d’un nouvel axe de circulation, d’une longueur de 6,5 km, à une voie par sens entre l’extrémité de l’A719 et le giratoire de « la Goutte », à l’intersection des RD6 et RD67 à Saint-Rémy-en-Rollat.

Aménagement et homogénéisation de la RD67, sur une longueur de 5,5 km avec le nouvel axe créé, entre le giratoire de « la Goutte » et le carrefour giratoire de Creuzier-le-Neuf sur la RN209.

  La variante préférentielle

L’étude des différentes variantes du tracé du contournement nord-ouest de Vichy a été menée lors d’un dialogue régulier entre la DREAL et les acteurs locaux. Ces échanges ont permis de dégager une variante préférentielle qui fait actuellement l’objet d’études plus approfondies, préalables à la déclaration d’utilité publique.

Lors de la concertation préalable de novembre 2013, plusieurs variantes ont été proposées dans un faisceau d’études. De nombreuses contributions du public avaient évoqué l’impact trop important du projet sur les zones urbanisées et le cadre de vie. Si le principe du projet du contournement nord-ouest de Vichy a été admis, cette concertation n’a pas permis à une variante d’émerger.

En 2015, les services de l’État et les collectivités locales concernées, réaffirment leur volonté partagée de rechercher un consensus sur une proposition de variante qui prend en compte les différents enjeux. A l’issue de ces échanges, la variante préférentielle est retenue et présentée lors d’une réunion publique, le 14 mars 2017 à Vichy.

Les études préalables à la déclaration d’utilité publique ont été lancées pour préciser les caractéristiques de la variante préférentielle et en évaluer les impacts. Cette approche fine de la multiplicité des enjeux a permis d’affiner le tracé de la manière la plus adaptée à chaque site traversé. Cette optimisation et la préparation du dossier technique vont se poursuivre en 2019 et 2020 pour aboutir à la phase d’enquête publique.


(cliquer sur l’image pour l’agrandir)

Tracé de référence de la variante préférentielle entre le giratoire de la Goutte à Saint-Rémy-en-Rollat et l’A719
Le tracé par du giratoire de la Goutte en direction du sud-est jusqu’à un giratoire à la Petit Forêt. Il se poursuit ensuite au sud-sud-est, en passant par un nouveau giratoire au niveau de la Bourse, avant de rejoindre l’A719