Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Infrastructures routières

Présentation du projet

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 5 février 2019

Pourquoi compléter le demi-échangeur de la Varizelle ?

La commune de Saint-Chamond, située entre Lyon et Saint-Etienne, est desservie par l’autoroute A47, la route nationale 88 et la voie ferrée Lyon / Saint-Etienne.

Cette position stratégique lui permet d’accueillir de nombreuses activités industrielles, artisanales et les quartiers ouest de la commune connaissent un développement important, avec notamment les projets de renouvellement de Novaciéries et de Métrotech.

Afin de répondre aux nouveaux besoins de mobilité et d’anticiper l’accroissement du trafic engendré par ces projets, l’État (maître d’ouvrage du projet) et les collectivités territoriales (Saint-Etienne Métropole et la Département de la Loire, co-financeurs du projet, ainsi que la Mairie de Saint-Chamond) ont décidé de compléter le demi-échangeur de la Varizelle existant.

Ce projet poursuit 2 objectifs principaux :

  • améliorer la desserte du territoire, en particulier celle des zones d’activités économiques en développement,
  • améliorer le cadre de vie des habitants qui connaissent aujourd’hui des difficultés de circulation.

Les acteurs du projet

L’État assure la maîtrise d’ouvrage du projet. Il est représenté par le préfet de la Loire, assisté par la DREAL Auvergne-Rhône-Alpes.

Saint-Étienne Métropole et le Département de la Loire cofinancent le projet. Ils sont, avec la commune de Saint-Chamond, étroitement associés afin de concevoir un projet cohérent avec les politiques engagées par chacun pour développer le territoire.