Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Eau Nature Biodiversité

Première liste d’espèces exotiques envahissantes pour l’Union européenne

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 25 juillet 2016 (modifié le 26 juillet 2016)
La liste prévoyant l’interdiction d’importation, de transport, de commercialisation, de culture et d’introduction dans l’environnement de 37 espèces exotiques envahissantes a été publiée le 13 juillet 2016 au Journal Officiel. Au moins 7 espèces végétales et 13 espèces animales figurant sur cette liste sont représentées en Auvergne-Rhône-Alpes.
Faux-arum  en grand format (nouvelle fenêtre)
Faux-arum
© Fritz Geller-Grimm

Sur les 12 000 espèces exotiques présentes en Europe, 10% à 15% posent des problèmes environnementaux, économiques ou sanitaires dont le coût est estimé à 12 milliards d’euros par an.

Pour répondre à ces enjeux, un premier règlement est entré en vigueur le 1er janvier 2015. Ce règlement précise qu’une liste définie d’espèces exotiques envahissantes préoccupantes pour l’Union seront interdites d’importation, de transport, de commercialisation, de culture, d’introduction dans l’environnement…

Erismatures rousses femelle   en grand format (nouvelle fenêtre)
Erismatures rousses femelle
© M. Benmergui – ONCFS

Suite à ce premier règlement, la Commission européenne vient d’adopter officiellement une première liste de 37 espèces exotiques envahissantes préoccupantes pour l’Union européenne. Cette liste vient d’être publiée le 13 juillet 2016 dans le Journal Officiel.

Cette publication va déclencher prochainement l’entrée en vigueur des interdictions et obligations prévue par le règlement (UE) n°1143/2014. En parallèle, la secrétaire d’État en charge de la biodiversité Mme Barbara Pompili a confié au professeur Serge Muller la coordination d’un groupe de travail national qui préparera des documents d’applications techniques et directement opérationnels pour le premier trimestre 2017. Consulter le discours de Mme Barbara Pompili sur le site du ministère.

Erismatures rousses mâle   en grand format (nouvelle fenêtre)
Erismatures rousses mâle
© M. Benmergui – ONCFS

En Auvergne-Rhône-Alpes, au moins 7 espèces végétales et 13 espèces animales figurant sur cette liste sont représentées. Celles-ci présentent des aires de répartition et des dynamiques de progression très variables.

Par exemple, le Raton-laveur (Procyon lotor) initialement très localisé au confins des départements de la Haute-Loire et du Puy-de-Dôme tend aujourd’hui à s’étendre dans une partie importante du territoire auvergnat alors que le Faux-arum (Lysichiton americanus), une espèce végétale d’origine nord-américaine, reste encore très cantonnée dans quelques localités des départements de la Loire et du Rhône.

Tortue de Floride   en grand format (nouvelle fenêtre)
Tortue de Floride
© Sylvie Varray (FCEN)

Pour prendre connaissance de la liste intégrale des 37espèces exotiques envahissantes concernées, consulter le règlement 2016/1141 de la commission du 13 juillet 2016.

Pour en savoir plus sur les espèces, consulter le site du groupe de travail (GT IBMA) sur les invasions biologiques en milieux aquatiques dont est membre la DREAL Auvergne-Rhône-Alpes.