Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Infrastructures routières

Opérations routières inscrites au CPER Auvergne et Rhône-Alpes

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 20 février 2017 (modifié le 23 mai 2017)

En relançant pour les années 2015-2020 la contractualisation des investissements publics à travers les contrats de plan État-Région (CPER), le Gouvernement a souhaité acter, pour six ans, les priorités sur lesquelles s’accordent l’État, les Régions et les collectivités infrarégionales.

Les CPER sont avant tout des catalyseurs des investissements. Ils sont nécessaires pour élever le niveau d’équipement des territoires, soutenir l’emploi et préparer l’avenir. Ils ont vocation à financer les projets exerçant un effet de levier pour l’investissement local.

La mobilité multimodale (dont le volet routier fait partie) est un des six volets définis aux CPER.
Le volet routier du CPER sur réseau routier national non concédé est piloté par la DREAL Auvergne-Rhône-Alpes.

A l’échelle de la région Auvergne-Rhône-Alpes, deux CPER ont été signés sur la période 2015-2020 : le CPER Rhône-Alpes et le CPER Auvergne. Ils ont été approuvés respectivement les 6 mars et 29 juin 2015 et signés respectivement les 11 mai et 7 juillet 2015.

En novembre 2016, le protocole d’accord relatif à la révision 2016 des CPER Auvergne et Rhône-Alpes a été signé entre Jean-Michel Baylet, ministre de l’aménagement du territoire, de la ruralité et des collectivités territoriales et Laurent Wauquiez, président de la Région Auvergne Rhône-Alpes, et a donné les grandes orientations de cette révision 2016.

Ainsi, un avenant unique aux deux CPER Rhône-Alpes et Auvergne, qui précisera les modifications aux deux contrats, devrait être signé courant mars 2017.

Avec la prise en compte de cet avenant, 619 M€ d’investissement seront inscrits au CPER sur le réseau routier national non concédé, avec une participation de l’État s’élevant à 463,4 M€.

en grand format (nouvelle fenêtre)
Cliquez sur l’image pour l’agrandir