Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner rubrique  desabonner rubrique
Transports Mobilité
 

Observatoire régional des transports

Préfiguration d’un observatoire régional des transports et de la mobilité en Auvergne-Rhône-Alpes

Les mutations du secteur de la mobilité

Le secteur de la mobilité connaît de nombreuses mutations, dans un contexte de transition énergétique, de changements de comportements ou d’évolution des systèmes de transports. « Nouvelles mobilités », motorisations alternatives, innovations permises par le développement de la digitalisation ou performances des infrastructures illustrent ce mouvement de fond.

Les ateliers régionaux organisés récemment dans le cadre des assises de la mobilité ont mis en avant nombre d’initiatives, l’intérêt d’une capitalisation des expérimentations innovantes et d’une mise en réseau des acteurs.

Vers un observatoire régional des transports et de la mobilité (ORTM) en Auvergne-Rhône-Alpes

Dans ce contexte, la DREAL souhaite donner une impulsion forte en faveur du partage d’expériences et de connaissances en région. Une réflexion sur l’opportunité de mettre en place un observatoire régional des transports et de la mobilité est initiée depuis le début de l’année 2018. Elle permettra d’orienter les missions de cet observatoire vers les besoins des acteurs publics et privés, et d’identifier les collaborations possibles, tant dans le domaine de la mobilité des personnes que du transport de marchandises.

Une enquête destinée à recueillir votre point de vue est disponible jusqu’au 13 juillet


Les observatoires régionaux des transports ont pour vocation de contribuer à l’animation économique du secteur des transports et de la mobilité, à travers des démarches de concertation et de partenariat entre les professionnels et les utilisateurs du transport de marchandises et de voyageurs, les collectivités et autorités organisatrices de la mobilité, les services de l’Etat et toute autre personne morale intéressée par l’activité des transports.

Leur deuxième mission consiste à mettre en place et développer des outils de connaissance et d’information sur les transports et la mobilité, et d’en diffuser les résultats par tout moyen approprié.

Pour mettre en œuvre ces missions,ils réalisent des études et partagent des travaux réalisés par les partenaires sur le transport de marchandises et de voyageurs ou les pratiques de mobilité. Ils organisent par ailleurs des manifestations, conçus comme autant de lieux d’échanges entre les représentants des institutions et organismes concernés en Auvergne-Rhône-Alpes.

Des expériences d’ORT en région

Au niveau régional, les Directions régionales de l’Équipement puis les DREAL Rhône-Alpes et Auvergne ont mis en place dans les années 1990 des observatoires régionaux des transports, le plus souvent en partenariat avec les chambres de commerces (pour le volet marchandises) et les Régions (pour le volet voyageurs).

L’ancien observatoire régional des transports Rhône-Alpes, créé en 1993 en partenariat avec le Conseil Régional et l’OITC (Office Interconsulaire des Transports et des Communications du Sud-Est), comportait deux collèges, « opérateurs de marchandises » et « études intermodales ». Son activité consistait en la production de statistiques, la valorisation d’études et l’organisation d’évènements fédérateurs sur les champs du transport de voyageurs ou de marchandises. La DREAL a relancé l’observatoire en 2014 en l’élargissant aux questions de mobilité. Cette évolution tient au fait que les services prennent le pas sur les infrastructures pour répondre à des besoins de déplacements plus multiformes et multimodaux.

En Auvergne, la CCI régionale et la DRE puis la DREAL ont co-animé l’ORT de 1993 à 2015. Il se caractérisait par une collaboration fructueuse entre les acteurs économiques locaux dans le domaine du transport de marchandises, aboutissant à de nombreuses études opérationnelles répondant aux besoins des professionnels ou permettant de porter les politiques publiques des transports. L’observatoire auvergnat animait notamment aux côtés de l’ADEME un groupe de travail réunissant les entreprises de transport de marchandises et de voyageurs ayant adhéré à la démarche Objectif CO2.

Les travaux diffusés par ces deux observatoires régionaux sont accessibles sur les rubriques suivantes :