Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Eau Nature Biodiversité

Les Réserves Biologiques Intégrales et Dirigées (RBI et RBD)

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 28 septembre 2012 (modifié le 15 février 2018)

Le statut de réserve biologique est un outil de protection propre aux forêts publiques, visant à protéger leur patrimoine naturel remarquable (sauvegarde des milieux, de la faune, de la flore ou de toute autre ressource naturelle).

Seules les forêts relevant du régime forestier (forêts domaniales et forêts de collectivités), et gérées à ce titre par l’Office National des Forêts (ONF), peuvent bénéficier de ce statut.
Il existe deux types de réserves biologiques : les réserves biologiques intégrales (RBI), dans lesquelles les exploitations forestières et les travaux sont exclus ; et les réserves biologiques dirigées (RBD), dans lesquelles les interventions sylvicoles ou les travaux spécifiques sont orientés uniquement dans un but de conservation des habitats et des espèces ayant motivé la création de la réserve.

La création d’une réserve biologique intervient par arrêté des ministres en charge de l’environnement et de l’agriculture. L’acte de création et le plan de gestion de la réserve biologique sont distincts de l’arrêté d’aménagement de la forêt contenant la réserve biologique.

Trente Réserves Biologiques existent à ce jour en Auvergne-Rhône-Alpes, soit :

Réserves intégrales :

Réserves dirigées :

Les Réserves Biologiques sur le site de l’Office National des Forêts

La cartographie des réserves biologiques via l’outil CARMEN