Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Prévention des Risques

Le contexte et les organismes associés

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 1er octobre 2012 (modifié le 21 juillet 2020)

La région Auvergne-Rhône-Alpes est une grande région minière du passé, notamment pour les métaux (fer, cuivre, zinc, plomb, etc.) et les charbons (anthracite, lignite, etc.). Au fil du temps, plus de 700 concessions minières ont été délivrées.

Devant la complexité des problèmes à traiter, le groupement d’intérêt public GEODERIS a été créé en 2001, regroupant des experts de l’INERIS et du BRGM afin d’assurer un appui technique à l’Administration, notamment dans :

  • les procédures d’arrêt de travaux miniers ;
  • les études d’aléa et de risque sur les exploitations abandonnées ;
  • la surveillance et le suivi des zones à risque ;
  • la gestion des séquelles minières.

En application du décret n°2006-402 du 4 avril 2006, le BRGM a par ailleurs été mandaté par l’État pour assurer des missions de gestion opérationnelle de l’après-mine, dont certains travaux de mise en sécurité des ouvrages miniers, la surveillance et le maintien en état de fonctionnement des installations hydrauliques de sécurité, ainsi que d’autres surveillances (par exemple, les risques d’échauffement de terril ou la surveillance des zones à risque). Cette mission est assurée par un département spécialisé du BRGM, le département prévention et sécurité minière (DPSM).