Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Eau Nature Biodiversité

La stratégie de création des aires protégées (SCAP)

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 11 février 2016 (modifié le 18 décembre 2018)

Présentation de la SCAP

La Stratégie de Création d’Aires Protégées (SCAP) a été initiée en 2009.

Cette stratégie a pour ambition de contribuer au maintien de la biodiversité et au bon fonctionnement des écosystèmes par le renforcement du réseau actuel d’aires protégées :

  • réserve naturelle nationale (RNN) et périmètre de protection adjoint,
  • réserve naturelle régionale (RNR),
  • réserve biologique forestière (RB),
  • arrêté préfectoral de protection de biotope (APPB).

L’objectif de la SCAP est de définir une vision stratégique globale pour que ce réseau soit cohérent, connecté et représentatif de la protection du patrimoine naturel (biologique et géologique), notamment à travers la proposition de territoires sur lesquels des projets d’aires protégées feront l’objet d’études et d’une concertation.

Les missions de la DREAL sur la SCAP
La DREAL Auvergne-Rhône-Alpes est chargée de réaliser une déclinaison régionale de la SCAP et de la mettre à jour périodiquement, c’est-à-dire d’identifier les besoins de renforcement des outils de protection forte de la biodiversité. Cette analyse est fondée sur les informations disponibles sur le patrimoine naturel, les pressions qui s’exercent sur lui et les lacunes des outils de protection existants.

La DREAL doit aussi assurer le suivi de la mise en œuvre de la SCAP. L’objectif est d’établir un point d’avancement régulier des propositions issues de la déclinaison de la SCAP (les « projets potentiellement éligibles » (PPE)), en termes d’études, de concertation et de procédure des projets d’évolution des aires protégées existantes et de création d’aires protégées.

La déclinaison et la mise en œuvre de la SCAP en Auvergne-Rhône-Alpes

La SCAP a été déclinée dans les régions Auvergne et Rhône-Alpes en 2011, puis complétée en 2015. Cet exercice s’est appuyé sur la collecte de données naturalistes et l’analyse d’experts scientifiques (dans le cadre du conseil scientifique régional du patrimoine naturel (CSRPN)). En Rhône-Alpes, des réunions départementales ont permis d’approfondir la réflexion sur les différentes opportunités et les outils les plus adaptés à la préservation du patrimoine naturel remarquable.

Ainsi, 49 projets de création ou d’extension d’aire protégée sont inscrits à la SCAP en Auvergne-Rhône-Alpes. Au 31 décembre 2018, sur ces 49 projets, 29 sont finalisés (soit 59 % des projets).

Document à télécharger : Tableau des « projets potentiellement éligibles » (PPE) de la SCAP en Auvergne-Rhône-Alpes (format pdf - 48.7 ko - 18/12/2018) , avec le point d’avancement au 31/12/2018

Liens utiles : Inventaire National du Patrimoine Naturel (INPN)