Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Actualités

Enquête publique : PPRT de la vallée de la chimie

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 25 mai 2016 (modifié le 30 juin 2016)

Établi autour des 10 sites Seveso AS du secteur et concernant les communes de Lyon 7ème, Pierre-Bénite, Saint-Fons, Irigny, Feyzin, Vénissieux, Oullins, Solaize, Saint-Symphorien-d’Ozon et Vernaison ce projet de PPRT est entré dans sa phase d’enquête publique de 2 mois depuis le mardi 26 avril 2016, à 09 heures, jusqu’au vendredi 24 juin 2016, à 12 heures.

Le projet de PPRT de la vallée de la chimie est l’un des plus importants et complexes de France. Il résulte de la fusion, en 2015, en un seul PPRT dénommé « PPRT de la vallée de la chimie » de 3 PPRT initialement prescrits en 2009 : le PPRT du secteur de Pierre-Bénite, celui de Saint Fons et celui de Feyzin, dans le but de permettre la définition d’un périmètre d’étude global, les effets de ces PPRT initiaux se superposant en certaines zones.

Télécharger la carte spatiale de la zone
Télécharger la carte spatiale de la zone

Il intègre les risques générés par les 10 sites industriels classés SEVESO AS (cf. Carte spatiale de la zone (format pdf - 213.3 ko - 25/05/2016) ) et prend en compte plus de 2000 phénomènes dangereux (explosions, fuites toxiques, incendies …) dans une zone fortement urbanisée. Les industriels et la DREAL ont préalablement et pendant de nombreux mois travaillé intensément à la réduction du risque à la source (déplacement de bacs, réduction des en-cours, rajouts de chaines de sécurité, mises en place de tuyauterie double enveloppe,…) de manière à limiter l’impact du PPRT sur les entreprises et habitations riveraines.

Les 10 sites industriels concernés :

  • Sociétés BLUESTAR SILICONES, KEM ONE, RHODIA OPERATIONS Usine de Saint Fons Chimie et RHODIA OPERATIONS BELLE ETOILE à Saint-Fons,
  • Société ARKEMA à Pierre-Bénite,
  • DEPOT PETROLIER DE LYON, ENTREPOT PETROLIER DE LYON et STOCKAGES PETROLIERS DU RHONE à Lyon 7ème,
  • Établissements TOTAL FRANCE site de la raffinerie à Feyzin,
  • RHONE GAZ à Solaize.


Le projet de PPRT doit résorber les situations difficiles héritées du passé, tous les établissements industriels listés ci-dessus, existaient en effet bien avant la parution de la loi du 30 juillet 2003.
Il devrait se traduire, après son approbation, par environ 90 mesures foncières (expropriations et délaissements) et par des obligations de travaux de réduction de la vulnérabilité pour environ 7000 logements. Le projet de règlement du PPRT a fait l’objet d’échanges intenses entre les services de l’État (DDT et DREAL), les collectivités concernées et la métropole de Lyon.
Au cours de la phase de préparation, la DDT et la DREAL ont organisé 17 réunions de travail avec les personnes et organismes associés (POA), 9 réunions publiques et 6 réunions d’information à l’attention des industriels et des riverains résidant en zones de mesures foncières (expropriations et délaissements).

Ou consulter le dossier d’enquête ?

Les pièces du dossier d’enquête, ainsi que les registres sont déposés en mairie de Lyon 7ème, Pierre-Bénite, Saint-Fons, Irigny, Feyzin, Oullins, Solaize, Saint-Symphorien-d’Ozon et Vernaison pendant toute la durée de l’enquête, afin que le public puisse en prendre connaissance aux jours et heures habituels d’ouverture de ces locaux. Pour la commune de Vénissieux, les pièces du dossier d’enquête et le registre sont consultables, à la Direction unique Prévention Sécurité, 1 rue Jean Macé, à Vénissieux.

33 permanences d’une durée de 3h00 seront tenues dans les mairies des 10 communes concernées qui sont l’occasion de rencontrer les commissaires enquêteurs. Elles sont réparties sur tous les jours de la semaine ainsi que les matinées et les après-midi. Deux samedis matin ont été prévus.