Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Climat Air Énergie

Agir en faveur de la qualité de l’air : 3 appels à projets pour accompagner les collectivités

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 19 février 2018 (modifié le 21 février 2018)

  Urban Innovative Actions (UIA) : identifier et tester des solutions innovantes pour un développement urbain durable

Pour accompagner la mise en œuvre d’actions structurantes en faveur de la qualité de l’air, la Commission européenne ouvre l’appel à projets « Urban Innovative Actions (UIA) » aux projets favorables à l’amélioration de la qualité de l’air.

Peuvent candidater les collectivités de plus de 50 000 habitants volontaires pour identifier et tester des solutions innovantes pour un développement urbain durable.

Le cahier des charges de l’appel à projets est téléchargeable à partir de ce lien : http://www.uia-initiative.eu/fr/call-proposals

La date limite pour le dépôt des candidatures est fixée au 30 mars 2018 à 14 h.


  Expérimentation du logiciel AirQ +

Vous êtes une collectivité (communauté de communes, communauté d’agglomération, métropole), en milieu urbain, péri-urbain ou rural, votre territoire est affecté par une qualité de l’air dégradée (avec ou sans dépassement des valeurs limites fixés par les directives européennes 2008/50/CE), réaliser une évaluation quantitative d’impact sanitaire de la pollution atmosphérique (EQIS-PA) vous permettrait de quantifier les impacts et les bénéfices sanitaires qui pourraient être obtenus localement si les niveaux de pollution étaient réduits. Ces résultats permettent d’évaluer monétairement les impacts de l’exposition à la pollution de l’air. Ainsi, une EQIS-PA est un outil d’aide à la décision permettant aux différentes parties prenantes (décideurs, partenaires, professionnels de santé, etc.) de choisir, de planifier et de mettre en œuvre des mesures pour protéger la santé de la population.

L’appel à manifestation d’intérêt « Expérimentation du logiciel AirQ+ » lancé par l’ADEME et Santé publique France accompagnera 14 collectivités françaises dans la réalisation d’EQIS-PA.

Pour candidater, les informations sont disponibles via ce lien : https://appelsaprojets.ademe.fr/aap/AIRQPLUS2018-15 et vous pouvez contacter l’ADEME.

Collectivité intéressée, déposez votre candidature avant le 30 mars 2018 à 15 h sur la plateforme : www.appelaprojets.ademe.fr.


  Réduire les émissions du chauffage au bois individuel : appel à projets « Fonds Air 2018 »

L’ADEME lance une nouvelle édition de l’appel à projets « Fonds air » pour accélérer le renouvellement des appareils individuels de chauffage au bois par des modèles plus performants, en vue d’améliorer la qualité de l’air. L’objectif principal est d’accompagner les collectivités ou groupements de collectivités volontaires et situés sur des territoires exposés à des dépassements des valeurs limites pour les particules fines via :

  • la réalisation d’une étude de préfiguration (connaissance du parc d’appareils, des usages, des montants incitatifs au renouvellement, etc.) ;
  • le montage, le financement et l’animation d’un fonds d’aide au renouvellement des appareils de chauffage individuels au bois non performants sur leur territoire ;
  • la mise en place de campagnes de sensibilisation pour accélérer le renouvellement du parc non performant en valorisant les aides financières existantes et en diffusant les bonnes pratiques.

Collectivités intéressées pour être accompagnées, notez les principales échéances :

12 mars 2018 : date limite de sollicitation de l’ADEME, concernant l’éligibilité du territoire
16 avril 2018 : clôture pour les dépôts des projets sur https://appelsaprojets.ademe.fr/aap/Fonds%20Air2018-14
du 16 avril au 30 mai 2018 : sélection des projets et retour aux porteurs de projets avec financement sur le budget 2018

19 territoires sont lauréats des éditions précédentes pour la réalisation d’études de préfiguration ou la mise en place de fonds d’aide : http://www.ademe.fr/particuliers-eco-citoyens/financer-projet/renovation/aide-fonds-air

Le saviez-vous ?

Sur l’ensemble de la région Auvergne-Rhône-Alpes, le chauffage individuel au bois est l’émetteur majoritaire de particules : 45 % soit la quasi-totalité des émissions du secteur résidentiel. En Haute-Savoie dans la vallée de l’Arve, le secteur résidentiel représente 60 % des émissions de PM10, dont 94 % dues au chauffage individuel au bois.

Comment agir ?
  • Être un citoyen actif et averti en se chauffant plus sobrement :
  • isoler son logement ;
  • adapter sa tenue vestimentaire aux conditions météorologiques.

En pratique comment bien se chauffer au bois :

  • choisir un appareil performant bien dimensionné et bien installé par un personnel qualifié (porteur d’une mention RGE Qualibois ou Qualibat Bois Énergie) ;
  • utiliser du bois de qualité sec et bien stocké ;
  • bien utiliser et entretenir son appareil.

Téléchargez la brochure de l’ADEME : Pour un chauffage au bois efficace et peu polluant
http://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/guide-pratique-chauffage-au-bois-mode-emploi.pdf