Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner rubrique  desabonner rubrique
Prévention des Risques
 

2e cycle de la Directive Inondation - Mise à jour de la cartographie du TRI de Montluçon

 
 

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 1er juillet 2019

La Directive 2007/60/CE du Parlement Européen et du Conseil du 23 octobre 2007 relative à l’évaluation et la gestion des risques d’inondations dite « Directive Inondation », a pour principal objectif d’établir un cadre pour l’évaluation et la gestion globale des risques d’inondations, qui vise à réduire les conséquences négatives pour la santé humaine, l’environnement, le patrimoine culturel et l’activité économique associées aux différents types d’inondations dans la Communauté.

Sur chaque bassin, elle se déroule en cycles successifs de 6 ans, comprenant chacun 3 étapes :
• L’évaluation préliminaire des risques d’inondation (EPRI) consiste à réaliser un état des lieux des risques connus et des enjeux exposés et permet d’identifier les territoires à risque important d’inondation (TRI).
• La cartographie des risques sur chaque TRI est une étape majeure dans la connaissance de leurs spécificités.
• Le plan de gestion des risques d’inondation (PGRI) fixe les objectifs de la prévention des inondations dans chaque bassin, il vise la réduction des conséquences négatives des inondations sur la santé humaine, l’activité économique, l’environnement et le patrimoine culturel. A l’échelle de chacun des TRI et plus largement du bassin de gestion du risque, les stratégies locales de gestion des risques d’inondation (SLGRI) déclinent à une échelle adaptée les objectifs du PGRI. L’élaboration de ces documents de planification s’appuie sur les étapes préalables.

Le TRI de Montluçon a été retenu au regard des débordements de cours d’eau considérés comme prépondérants sur le territoire. La qualification de ce territoire en TRI a impliqué l’élaboration d’une stratégie locale de gestion des risques d’inondation. Cette SLGRI, arrêtée le 12 juillet 2018 par le préfet de l’Allier, décline les objectifs de réduction des conséquences négatives des inondations du PGRI 2016-2021, arrêté le 23 novembre 2015, à l’échelle d’un bassin de risque cohérent et engage l’ensemble des pouvoirs publics concernés territorialement.

Les études conduites depuis 2013, lors du 1er cycle de la Directive Inondation, ont permis d’améliorer la connaissance sur le Cher. Les projets de cartes des surfaces inondables et de risques, produits pour le 2ème cycle, sont soumis à l’avis des parties prenantes concernées sur une période de deux mois. Suite aux différentes contributions issues de cette consultation, une synthèse sera présentée en commission inondation Plan Loire, instance du bassin Loire-Bretagne au 2nd semestre. Il appartiendra ensuite au préfet coordonnateur de bassin d’arrêter ces cartographies avant le 22 décembre 2019.

Vous pouvez consulter les liens dans l’encadré ci-dessous pour les projets :

  • de cartes des surfaces inondables modifiées par scénario d’aléa (fréquent, moyen et extrême). Ces cartes représentent l’extension des inondations, les classes de hauteurs d’eau, et le cas échéant les vitesses d’écoulement ;
  • de cartes de synthèse des surfaces inondables regroupant l’ensemble des enveloppes des différents scénarios d’aléas ;
  • de cartes de risques superposant les cartes de synthèse des surfaces inondables avec les enjeux ;
  • de tableaux d’estimation des populations et des emplois potentiellement impactés par commune et par scénario ;
  • de rapport d’accompagnement des cartes explicitant notamment les éléments nouveaux pour le 2ème cycle, les méthodes utilisées et leurs limites ;
  • d’annexes détaillant certains aspects techniques.