Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Logement Construction Ville Durable

15 novembre : Journée technique régionale sur la qualité de l’air intérieur dans les écoles et les crèches

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 21 novembre 2018

Les enjeux sanitaires dans les crèches et les écoles

Nous passons en moyenne 80 % de notre temps dans un lieu clos, il est donc important de garantir une bonne qualité de l’air intérieur. Ce constat est d’autant plus vrai dans les crèches et les écoles qui accueillent un public sensible avec une densité généralement dense.
C’est pourquoi une réglementation existe sur l’obligation de surveillance de la qualité de l’air dans les ERP accueillant des publics sensibles. Les établissements d’accueil collectif des enfants de moins de six ans et les écoles élémentaires sont ainsi obligés depuis le 1er janvier 2018 de mettre en œuvre des mesures pour surveiller la qualité de l’air dans leurs locaux.
La DREAL et les DDT travaillent donc conjointement avec l’Agence Régionale de la Santé (ARS) pour accompagner l’ensemble des acteurs dans cette démarche de santé publique.

La dynamique du Plan Régional Santé Environnement

Signé le 18 avril 2018 par le Préfet de région et le directeur de l’ARS, le troisième Plan Régional Santé Environnement a pour objectif de favoriser la prise en compte des enjeux de santé environnementale par l’ensemble des acteurs de la région.

C’est dans ce cadre que la DREAL pilote avec l’ARS une action sur l’amélioration de la qualité de l’air intérieur. Avec l’appui de l’association "Ville & Aménagement Durable", une journée présentant les enjeux sanitaires de la qualité de l’air intérieur mais aussi les bonnes pratiques et les retours des collectivités engagées dans la démarche a été organisée le jeudi 15 novembre à la Fédération Française du Bâtiment.

En introduction de la journée, la directrice régionale, Françoise NOARS a fait le constat d’une appropriation mitigée de la réglementation et a rappelé la nécessité de renforcer le partenariat entre l’État et les collectivités et de mobiliser l’ensemble de la communauté de travail. La journée a donné lieu ensuite à des échanges riches et variés entre la centaine d’acteurs présents, issus des domaines de la santé et du bâtiment. La démonstration a été faite que beaucoup d’outils méthodologiques et de solutions sont disponibles pour accompagner les propriétaires de bâtiments. Des actions pour renforcer la mobilisation seront organisées dans les territoires en 2019 et une journée similaire aura lieu à Clermont-Ferrand.

  (nouvelle fenetre)
(plus d’informations sur le PRSE3, cliquez sur l’image)